Persona5 the Animation : Guide des épisodes

Episode 10 : I want to see justice with my own eyes

Titre traduit : Je veux voir la Justice de mes propres yeux
Date de diffusion : 10 juin 2018

Générique d'ouverture : Break In To Break Out
Générique de fin : Found a Light

Réalisateur : Kazuki Ohashi
Scénariste : Kazuho Hyodo
Storyboard : Kazuki Ohashi

Directeur de l'animation en chef : Sei Komatsubara

Directeurs de l'animation : Hiromi Ariga
                                      Eisuke Matsuhara
                                      Takuya Tani
                                      Masaya Yasutome

C'est la saison des pluies. Alors que la fin des cours a sonné, Mishima confie à Ren qu'il a choisit le lieu de sa journée d'observation : un plateau de télévision. Alors que les chemins des deux amis se séparent, Ren prend la route vers chez lui, arpentant les métros tokyoïtes, suivis de près par Makoto Niijima, la présidente du conseil des élèves, qui le prend en filature. S'arrêtant pour aider une femme âgée, elle finit par perdre sa trace.

 

Quelques jours plus tard, c'est la fameuse journée d'observation, et Ren, Ryûji et Ann ont choisi le même groupe que Mishima : le plateau de télévision. La journée se passe tranquillement, Ren et Ryûji jouant les larbins tandis qu'Ann se fait accoster par un producteur qui l'invite à faire de la télé. Lors d'un répit, les deux garçons et Mishima observent une jolie jeune fille, invitée d'un plateau et célèbre dans le milieu du shôgi. Lors de la pause midi, Ren, Ryûji et Ann déjeunent ensemble, tandis que Mishima a infiltré les backstages du studio afin « d'enquêter », mais finit par se faire prendre. L'après-midi, le dernier enregistrement de la journée commence, une émission durant laquelle est convié en tant qu'invité Gôro Akechi, le célèbre détective lycéen.

Sur le plateau, l'interview s'oriente vers les affaires actuelles. Akechi confie s'intéresser à l'affaire Madarame et aimerait que les Voleurs Fantômes existent. Mais il condamne aussi leurs agissements, et voudrait qu'ils soient jugés pour avoir changé le cœur de leurs cibles. Ren est alors interrogée par la présentatrice en tant que membre du public, et affirme sa foi absolu envers les Voleurs Fantômes. Dans le débat, Akechi se méfie des méthodes du groupe et émet l'hypothèses qu'ils pourraient aussi être responsables des mystérieux accidents qui surviennent en ce moment. Il conclut en précisant qu'il travaille actuellement avec la police pour enquêter à leur sujet...

 

La fin de la journée arrive ensuite, et Kawakami sermonne Mishima pour son infiltration des backstages. De leur côté, Ren, Ryûji, Ann et Morgana s'inquiètent des propos d'Akechi. Alors que le félin proposent d'aller manger des pancakes pour se changer les idées, le détective lycéen débarque et remercie Ren pour avoir joué le rôle de l'antithèse et alimenté le débat. Après les courtes présentations, il reprend sa route, relevant au passage l'idée des pancakes...

Au même moment, au conseil des élèves, Makoto se soucie de la tâche ingrate confiée par le principal Kobayakawa : trouver l'identité des Voleurs Fantômes au sein du lycée. Ses camarades la sorte de ses pensées pour revenir au sujet du jour, à savoir les extorsions des lycéens de Shûjin par un gang de Shibuya. Pleine de bonne volonté, la présidente accepte d'enquêter à ce sujet.
Non loin de là, dans la cour du lycée, Ren et son groupe se questionnent toujours au sujet d'Akechi. Néanmoins, malgré la menace de la police, pas question pour les Voleurs Fantômes de stopper leur activité. La bande est alors interrompue par Makoto, prête à s’immiscer dans leurs affaires. Le ton monte lorsqu'Ann rappelle que le conseil des élèves s'est montré inutile dans l'affaire de Shiho et Kamoshida, Makoto rétorquant qu'Ann ne l'a pas davantage été. La sonnerie retentit et Makoto rebrousse chemin, mais cet échanges houleux aura permis à la bande de confirmer leur détermination. « Une envie de Justice » que Makoto entend, non loin de là.

 

Plus tard, après les cours, Kawakami informe Ren que Makoto requière sa présence. La président du conseil des élèves n'hésite pas à l'information qu'elle a enregistré leur échange verbal précédent, à propos de leurs activités en tant que Voleurs Fantômes. Sous la contrainte, Ren amène Makoto dans leur repaire, auprès de Ryûji, Ann et Yûsuke. A la surprise générale, Makoto ne les dénoncera pas à une condition : qu'ils lui prouvent leur Justice. Pour cela, elle exige que le groupe réforme un individu, le boss de la bande qui sévit à Shibuya avec du trafic de drogue et du harcèlement d'élèves de Shûjin. Une affaire délicate puisque même la police ne parvient pas à approcher le gang...

A Shibuya, Makoto explique à Ren le modus operandi des mafieux. Le gang approche les lycéens de Shûjin pour leur imposer un boulot, puis les fait chanter. Les informations se sont avérées exactes, car Ren et Makoto se font accoster par deux étranges individus pour un petit job. Mais lorsque Makoto insiste sur certains renseignements, le duo préfère rebrousser chemin. Du côté des autres membres de l'équipe, ils sont tous repartis bredouilles en terme d'informations récoltées.

 

Le groupe se réunit ensuite sans Makoto pour faire le point, dans un karaoke. Face à la difficulté de récupérer des informations, Ryûji pense à changer de cible. Mais les actions de ce gang sont suffisamment graves pour que les Voleurs Fantômes agisse, d'autant plus que de tels méfaits justifieraient que leur boss ait fait naître un Palace. Il faudrait donc obtenir le nom du boss, chose bien difficile... Le groupe a toutefois une piste : la journaliste que Ren et Ryûji ont rencontré lors de l'affaire Madarame.

Le soir, Ren, Morgana et Ryûji se rendent à Shinjuku. Mais parce que ce dernier a gardé son uniforme de lycéen, ils deviennent la cible d'un policier. Après l'avoir semé, ils attirent l'intérêt d'une jeune diseuse de bonne aventure... avant que Ryûji devienne le centre intérêt de deux adultes gay et particulièrement extravagants qui se baladent dans le quartier des plaisirs. Ren laisse son ami dans son piège et rejoint le lieu de rendez-vous, le bar Nyûkama.

 

Sur place, Ren est accueilli par le patron, un homme travesti en yukata. La journaliste, Ichiko Ohya, est déjà sur place et légèrement saoul. Dans une pièce au fond de l'établissement, tous deux s'entretiennent. Ichiko est encline à partager ses renseignements sur la bande de Shibuya, moyennant d'autres informations. Parce qu'elle enquête sur les Voleurs Fantômes et le lycée Shûjin, elle cherche à interroger une victime de Kamoshida. Mishima s'impose comme la personne idéale pour Ren. Satisfaite, Ichiko donne un nom à Ren : Junya Kaneshiro.

Le lendemain, la bande se réunit à Shinjuku, sans Makoto. Le navigateur métaverse réagit au nom de Kaneshiro, mais il lui faut maintenant un type de lieu. Après quelques réflexions, les mots clés sont trouvés : le Palace de Kaneshiro est une banque, et c'est l'ensemble de Shibuya qu'il considère comme son terrain financier. Le navigateur se met en marche et laisse place au Palace de Kaneshiro : un Shibuya distordu, sombre où les billets volent, une gigantesque et luxueuse banque planant au-dessus de la place.

 

Pendant ce temps, la Shadow de Kaneshiro, du haut de sa forteresse, clame qu'il désire toujours plus d'argent. Il ne s'aperçoit pas derrière lui de la mystérieuse silhouette noire qui le surveille...

Trivia

  • Deux caméos issus des Confidants font leur apparition dans l'épisode : Hifumi Togo (la joueuse de shogi) et Chihaya Hifune (la voyante de Shibuya).

Suivez-nous !

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube
  • discord_logo1600
  • twitch1600

© 2020 Persona France  -   Tous droits réservés à Atlus
Toute reproduction des textes, même partielle, est interdite