Présentation

Quelques infos

Titre original : ペルソナ3

Développeur : Atlus

Éditeur :

      Atlus

      Koei


Consoles : Playstation 2 (P3 / P3FES)
               PSP (Persona 3 Portable)

Directeur : Katsura Hashino

Design : Shigenori Soejima

Compositeur : Shoji Meguro
 

Chant : Yumi Kawamura

          Lotus Juice

          Shûhei Kita

          Mayumi Fujita

Persona 3 - Date de sortie :
      16 juillet 2006
      29 février 2008

 

Persona 3 FES - Date de sortie :
      19 avril 2007
      17 octobre 2008

Persona 3 Portable - Date de sortie :
      1er novembre 2009
      29 avril 2011

Réception internet

Persona 3 :
Jeuxvideo.com : 16/20
Gamekult : -
IGN : 8.3/10
Famitsu : 33/40

Persona 3 FES :
Jeuxvideo.com : 17/20
Gamekult : 8.3/10
IGN : -
Famitsu : -

Contexte

Persona 3 Portable :
Jeuxvideo.com : 16/20
Gamekult : 7/10
IGN : 8.5/10
Famitsu : 32/40

Persona 3 est sorti en Juillet 2006 au Japon et en Août 2007 chez nous sur Playstation, et constitue le quatrième jeu de la série des Persona, 6 ans après la sortie de Persona 2 : Eternal Punishment. Après Shin Megami Tensei III : Nocturne paru en 2003 au Japon et Devil Summoner : Raidou vs The Soulless Army, ATLUS redonne vie à son spin-off lycéen avec moult changements : Shigenori Soejima, l’élève de Kazumi Kaneko (designer des SMT) est en charge du character design, une facette social sim est ajoutée, et tout le système de RPG du jeu est repensé pour se caler sur le rythme d’une année scolaire. L’ambiance change radicalement des jeux Persona sortis jusqu'à présent, et amorcera par la suite la véritable identité de cette série, qui se démarque définitivement de Shin Megami Tensei.

Histoire

Dans la ville de Tatsumi Port Island, un étrange phénomène se produit entre 23h59 et minuit. Certains l’appellent la "Dark Hour", et elle se manifeste par un ciel nocturne aux teintes verdâtres, des cercueils dans les rues, et d’étranges créatures errant dans les rues à la recherche d’humains.

 

Vous êtes un jeune lycéen transféré au Lycée Gekkoukan, et vous allez vite être confronté à ce phénomène, tout en luttant aux côtés de la S.E.E.S, un groupe de lycéens dotés de Personae, sortes de représentations de la psyché de leurs utilisateurs, qui peuvent se battre à leurs côtés. Et chose encore plus étrange, votre personnage possède aussi ce don, et c'est à son tour qu'il va éveiller sa Persona. Durant la Dark Hour, vous découvrirez qu'il existe des créatures du nom de "Shadows" qui, lorsqu'elles attaquent des humains, provoquent chez elles un syndrome d'apathie dans le vrai monde. Aussi, le lycée Gekkoukan prend la forme d'une gigantesque tour abstraite durant cette période mystérieuse. Quel lien peut-il y avoir entre ces éléments ? Ce sera au SEES de faire la lumière dessus...

Gameplay

Persona 3 fait table rase du passé. Tout le jeu est repensé, en se basant sur une dualité entre un aspect "social sim" et un aspect RPG qui enchaînent chaque jour, pendant une année scolaire japonaise.

L’aspect "social sim" permet de vivre sa vie de lycéen et de visiter la ville, d’aller en cours, d’interagir avec certains personnages et se lier d’amitié (ou plus) afin d’augmenter les « Social Links », qui sont des jauges d’amitié qui permettent également d’obtenir des bonus lors de l’obtention de certaines personae.

Le côté RPG est repensé aussi avec la disparition d’une histoire linéaire et guidée : Le joueur dispose d’un gigantesque donjon appelé Tartarus dont l’exploration n’est pas à prendre à la légère. En effet, l’année scolaire comprend de nombreuses dates butoir symbolisées par les Pleines Lunes qui ont un nouveau rôle ici, car elles serviront Evènements importants pour faire passer l’histoire ; Il s’agit donc de monter de niveau son personnage et ses personae avant ces journées.

Pour remplir à bien cette quête basée sur une année scolaire, vous disposez de plusieurs compagnons disposant chacun de leur style de combat avec des personae aux fonctions différentes, ainsi que la Velvet Room comprenant toujours son hôte au long nez qui vous aidera à obtenir des nouvelles entités en fusionnant celles dont vous disposez, ou en les conservant dans un registre.

Les remakes

Persona 3 existe en version simple, en version "augmentée" nommée Persona 3 : FES qui comprend le scénario original (The Journey) et un scénario additionnel se passant après la fin nommé (The Answer.)

Il existe aussi Persona 3 Portable sur PSP, qui propose le jeu Persona 3 dans une version allégée techniquement (remplacement des explorations manuelles de la phase sociale par une sélection via curseur) mais parfaitement jouable, qui comprend également la possibilité de jouer une héroïne féminine, ce qui modifie certains "Social Links" disponibles.

Musiques

Les musiques de Shoji Meguro n’ont plus grand chose à voir avec ce qui se faisait précédemment. On sent que les années 90 ont disparu, et ont laissé place à de la J-Pop chantée par Yumi Kawamura, comprenant quelquefois des couplets de rap signés Lotus Juice, pour un mélange qui détonne en combat ; Toutefois, les musiques pour tous les autres instants portent le jour dans une ambiance tantôt lycéenne et à priori candide, pour mieux embrayer sur quelque chose de plus pesant et mélancolique.

On notera qu'à l'occasion de Persona 3 Portable, Shoji Meguro a composé quelques pistes supplémentaires. De plus , la nouvelle musique d'introduction est interprétée par Shûhai Kita, tandis que d'autres morceaux chantés inédits sont de la voix de Mayumi Fujita.

Les différentes éditions

Persona 3 comprend une édition simple et une version comprenant un mini artbook ainsi que la bande son du jeu. La même chose fut faite pour Persona 3 Portable, en remplaçant la bande son par 6 cartes à l’effigie du héros masculin / féminin, Yukari, Junpei, Mitsuru, Aegis.

Jaquettes japonaises

Autour du jeu

Persona 3 à servi à re-populariser la série en apportant une nouvelle identité visuelle, musicale, et ludique. C’est tout naturellement qu’il existe un spin-off jeu de rythme sur PS4 et PsVita nommé Persona 3 : Dancing in Moonlight.

 

En 2012, le jeu est adapté en anime sous un format de quatre longs-métrages de 100 minutes chacun et produits par AIC A.S.T.A, sortis uniquement au Japon en salles, puis en Blu-Ray dans plusieurs pays, bien que la France n'en fasse pas partie.

Jaquettes occidentales

Jaquettes

Jaquettes japonaises

Jaquettes françaises

Suivez-nous !

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube
  • discord_logo1600
  • twitch1600

© 2017 Persona France  -   Tous droits réservés à Atlus
Toute reproduction des textes, même partielle, est interdite