Présentation

Navigation

>> Présentation
 

Quelques infos

Titre original : ペルソナ4 Dancing All Night
Développeur : Atlus
Editeur :
      Atlus
      Atlus
Consoles : PS Vita

Directeur : Kazuhisa Wada

Design : Shigenori Soejima

Compositeur : Shoji Meguro

Chant : Shihoko Hirata

          Yumi Kawamura

          Lotus Juice

Dates de sortie :

      25 juin 2015

      06 novembre 2015

Contexte

Contexte

Persona 4 Dancing all night est sorti le 25 Juin 2015 au Japon, le 29 Septembre aux USA et enfin le 6 Novembre en Europe sur Playstation Vita.

Quatrième et dernier spin off du jeu persona 4 (après Persona 4 Arena, Persona 4 Arena ultimax et Persona Q : Shadow of the labyrinth), c’est le premier jeu de rythme de la licence. Il est développé par Atlus et dans un premier temps par Dingo.inc, habitué du genre car développeur des trois premiers Hatsune Miku : Project Diva sur PSP. Ces derniers seront écartés rapidement pour que le jeu ne ressemble pas trop par ailleurs aux jeux de rythme déjà existants.

Le jeu a été annoncé en même temps que persona Q et la date de sortie de Persona 4 arena ultimax, dans une grosse campagne de promotion visant à renflouer les caisses d’Atlus en vue du développement de Persona 5 sans pour autant négliger la qualité des jeux (en effet, on constate également que les jeux Arena sont développés par Arc System, connus pour la série des Blazblue).

Histoire

Un mois après les événements racontés dans l’épilogue de Persona 4 the Golden, Rise est sur le point de faire son comeback dans l’univers de la musique. Pour cela elle doit se produire lors d’un évènement appelé le love meets bonds festival. La jeune fille souhaite partager ce moment avec ses amis en les faisant danser sur scène.

Cependant un phénomène étrange se produit : on raconte que si l’on se connecte sur le site du festival à minuit, une vidéo montrant une ex idol morte se joue et on disparaît. Les ressemblances avec le midnight channel ne sont pas difficiles à deviner…

Lorsque les membres d’un groupe d’idol devant participer eux aussi, les Kanamin Kitchen, se mettent à disparaitre les unes après les autres, Yu et ses amis décident d’intervenir. Après avoir visionné la vidéo en questions, ils se retrouvent entraînés dans un monde appelé midnight stage. Là, une musique étrange se fait entendre, et l’équipe fait face à des shadows liés entre eux par d’étranges liens. La seule façon de les vaincre et de libérer les chanteuses prisonnières sera de danser !

Gameplay

Le jeu peut se décomposer en deux parties distinctes : le mode histoire et le mode danse libre.

Dans le mode histoire, le jeu prend des allures de visual novel. L’histoire est narrée et est entrecoupée de passages dansés. Ce mode vous occupera quelques heures.

Dans le mode danse libre, toutes les musiques du mode histoire ainsi que quelques suppléments et les DLC sont jouables à loisir et dans quatre niveaux de difficultés : Facile, normal, difficile et All Night (extrême).

Pendant que votre personnage danse en fond, l’écran de jeu est constitué d’un cercle sur lequel sont disposées les touches utiles (haut, gauche, bas sur la croix directionnelle, triangle, rond, croix sur la droite de la console) et selon l’élément affiché il faudra soit presser une touche (si apparait un rond doré) soit maintenir la touche enfoncé (s’il y a un ovale vert) ou encore bouger un de joystick (si un grand cercle apparait. Le but étant de coller au maximum au rythme de la chanson pour engranger des points.

Musiques

Les musiques sont, comme dans tout jeu de rythme, le cœur du propos. Il est possible de jouer 27 musiques dans le jeu de base auxquelles s’ajoutent 13 DLC.

 

On y trouve les thèmes emblématiques de Persona 4 ("Time to make history", "Best friends", "Shadow world"…) composés par Shoji Meguro et chantés par Shihoko Hirata, ainsi que de nombreux remixes.

  • Lotus Juice, parolier et chanteur sur Persona 3, offre une version rappée de 'Backside of the TV' sur laquelle danse Yosuke.

  • Ryota Kozuka, compositeur sur Shin megami tensei IV, remixe 'Pursing My true self' pour Chie et 'Shadow world' pour Nanako.

  • Narasaki, compositeur, guitariste et chanteur du groupe de rock alternatif COLATAR OF THE DEEPERS, participe à une version de "Snowflakes" pour Yukiko.

  • TK, de son vrai nom Tetsuya Komuro, compositeur phare de Japon des années 90, remixe "Signs of love" pour Yu

  • Akira Yamaoka, compositeur et maintenant producteur pour la série des Silent Hill, remixe "Time to make history" pour Kanji.

  • Norihiko Hibino, producteur sur la série des Metal gear, remixe "Heaven" pour Naoto.

  • Yu Miyake, DJ et compositeur chez Bandai Namco, remixe "Now I know" pour Rise.

  • Banvox, DJ majeur au Japon, remixe "Best friends" pour Chie

  • Shinichi Osawa, DJ ayant notamment travaillé pour Ayumi Hamasaki, remixe "Pursing my true self" pour Teddie.

  • Towa Tei, disc jockey, remixe "Heartbeat, heartbreak" pour Nanako.

Deux chansons ont également été composées spécialement pour le jeu : L’opening, "Dance !", ainsi que le thème de fin, "Calystegia". La première est chantée par Lotus Juice et Shihoko Hirata, et la seconde par Minako Kotobuki, seiyu de Kanami dans le jeu.

Enfin, les DLC ajoutent les différents openings et endings des anime Persona 4 ainsi que trois personnages : Adachi avec la chanson "The fog" (chanson la plus difficile du jeu), Marie avec l’opening de persona 4 Arena Ultimax, "Break out of…", et enfin Hatsune Miku avec une version chantée par le vocaloid de "Heaven".

Editions

Persona 4 dancing all night est sorti dans une édition standard partout dans le monde ainsi qu’en édition collector, différente selon la situation géographique.

Au Japon, il existe une édition dite "Crazy Value Pack" contenant le jeu, une console PS Vita 2000 aux couleurs du jeu, la soundtrack complète du jeu sur 2 CD ainsi que quelques DLC (les packs de costumes Gekkoukan School Uniform et Plain Summer Vacation Clothes ainsi que la musique "Never More").

Aux USA et en Europe, on trouve la "Disco Fever Edition" composée du jeu, une pochette pour la console et un porte clé tous deux à l’effigie de Teddie, un sticker pour décorer la PS vita, la soundtrack complète et les mêmes DLC que dans l’édition japonaise.

Autour du jeu

Persona 4 Dancing All Night fait partie des rares jeux Persona de l'ère moderne à n'avoir eu droit qu'à peu de dérivés. On notera que Rise, dans sa version idole, à inspirer plusieurs figurines, insolites parfois puisqu'une Rise en tenue orientale a vu le jour. Du côté des ouvrages, on notera surtout le visual book officiel du jeu.

Jaquettes

Suivez-nous !

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube
  • discord_logo1600
  • twitch1600

© 2017 Persona France  -   Tous droits réservés à Atlus
Toute reproduction des textes, même partielle, est interdite