Persona5 the Animation : Guide des épisodes

Episode 07 : He is my other self

Titre traduit : Il est mon autre moi
Date de diffusion : 19 mai 2018

Générique d'ouverture : Break In To Break Out
Générique de fin : Infinity

Réalisateur : Yûsuke Maruyama
Scénariste : Kazuho Hyôdô
Storyboard : Yûsuke Maruyama

Directeur de l'animation en chef : Sei Komatsubara

Directeurs de l'animation : Yûki Nakano
                                      Hiroki Fukuda
                                      Yûichirô Mizuntani

Les Phantom Thieves ont pénétré le Palace de Madarame. La surveillance est particulièrement vive, preuve que le peintre semble se méfier... Plus loin, le quatuor fait face à une porte impossible à ouvrir. Selon Morgana, c'est de l'extérieur que les Phantom vont maintenant devoir agir.

 

De retour dans le monde réel, Ann entre dans la cahute de Madarame. Au loin, une journaliste est prise en flagrant délit dans son enquête par Ren et Ryûji. Cette dernière, Ichiko Ôya, enquête sur les rumeurs de maltraitance du peintre. Le duo feint ne rien savoir, même si la reporter n'est pas dupe et a des doutes.

De son côté, Ann se trouve dans l'atelier de Yûsuke et cherche à dissiper le malentendu quant à leur dernière visite. L'apprenti peintre, ravit que la lycéenne accès à sa requête de modèle pour du nu, se montre compréhensif, mais remarque l'étrange multi-couche de vêtement que porte Ann. Au même moment, Morgana sort du sac de cours de la demoiselle pour aller explorer les lieux. En effet, quelques heures auparavant, le chat a remarqué que la barrière close du Palace rappelle la porte vérouillée de la cahute. Pour y accéder, il faudrait ouvrir la porte dans le monde réel et devant Madarame. Un stratagème qui implique de pouvoir entrer légalement dans les lieux... et donc qu'Ann accepte de poser pour Yûsuke. Ann, grâce à ses multiples couches de vêtements, gagne du temps en se déshabillant, espérant que Madarame rentre entre temps, tandis que Morgana essaie de dévérouiller la porte fermée d'une serrure. La lycéenne, désormais en tenue ordinaire, a gagné tout le temps qu'elle pouvait. Lorsque Yûsuke se retourne, elle n'est plus là...

 

Dans le Palace de Madarame, Ren et Ryûji font face à la cloison fermée, attendant que celle-ci s'ouvre. De son côté, Ann se trouve face à la porte que Morgana est en train de déverrouiller. Arrivant à son tour, Yûsuke est ferme : personne ne peut rentrer dans cette pièce, lieu où son maître entrepose ses tablaux. L'intéressé, Madarame, est justement de retour à la cahute, à l'instant même où le chat noir déverrouille la porte. Face au peintre, Ann entraîne Yûsuke dans la pièce interdite. Pari réussi : la cloison s'ouvre face à Ren et Ryûji, et ces derniers peuvent continuer leur ascension du Palace. Face à eux se dressent désormais des tableaux à l'intérieur desquels les deux voleurs peuvent se glisser.

Dans la pièce interdite, Yûsuke constate avec stupéfaction que les lieux abritaient une multitude de « Sayuri ». Madarame s'explique alors : Il a perdu l'inspiration depuis que le tableau original lui a été volé. Pour la retrouver, il a cherché a repeindre Sayuri et a revendu les copies afin de pouvoir entretenir financièrement Yûsuke. Mais Ann n'est pas dupe et ne croit pas à cette histoire, c'est alors que Morgana dévoile un autre tableau, qui était jusque là caché par un voile.

Dans le Palace, naviguent entre les tableaux fait revenir Ren et Ryûji à la case départ. C'est alors qu'ils sont repérés par les gardes environnant, et ainsi pris pour cibles...

Yûsuke ne peut croire ce qu'il a sous les yeux : le tableau caché est la véritable « Sayuri ». Madarame a beau prétendre qu'il s'agit aussi d'une copie, Yûsuke n'y croit pas. Demandant simplement des explications à son mentor, ce dernier appelle la sécurité. Tous sont contraints de fuir, Ann active alors son navigateur Métaverse.

Le trio atterrit alors dans le Palace de Madarame, juste devant Ren et Ryûji. Déconcerté, Yûsuke ne comprend pas ce qui se passe et ne reconnaît pas les quatre individus en tenues de voleurs. Ann lui explique la situation, et l'apprenti peintre se rend malheureusement compte que cet endroit tape à l'oeil est le cœur de Madarame, et la vision que son mentor a du monde. Face à eux se dresse alors la version Shadow de Madarame qui rit de la situation.

 

Les révélations ne tardent pas à arriver : le lieu modeste où vit Madarame n'est qu'une façace. Il adore l'argent, et possède un logement plus luxueux au nom d'une maîtresse. Il se moque alors de la population qui, aveugle, ne reconnaît pas les œuvres de ses élèves sur lesquelles il s'appuie pour vivre. Concernant « Sayuri », c'est Madarame qui a lancé la rumeur sur le vol de l'oeuvre. Il peint alors des copies pour les revendre en prétendant qu'il s'agit de l'originale, et ainsi s'enrichir davantage. Yûsuke est écœuré par ce qu'il entend, lui qui a voulu devenir peintre grâce à Sayuri.

Madarame passe à l'attaque et envoie ses gardes, des Shadow que Ren, Ryûji, Ann et Morgana parviennent à neutraliser avec leurs armes. Cette diversion permet à Madarame de prendre Yûsuke en otage. Le maître propose toutefois à son disciple de revenir dans ses rangs car il est la meilleure poule aux œufs d'or qui soit. Yûsuke se rend à l'évidence que son maître a profité du talent de nombreux autres élèves avant lui. Comme une œuvre d'art contrefaite, il n'avait jamais accepté la vérité sur son mentor. Mais maintenant, il entend la voix de la rébellion et éveille sa propre persona, Goemon, tandis que ses vêtements se changent en ceux d'un voleur.

A la manière d'un artiste, Yûsuke est prêt à éliminer ceux qu'ils considèrent comme des contrefaçons : ses ennemis. D'une attaque, Goemon glace et neutralise toutes les Shadows des environs. Il s'apprête alors à attaque son ancien maître, mais le contrecoup de l'invocation lui fait poser genoux à terre. Shadow Madarame profite de cette instant pour s'échapper, promettant qu'il se vengera. Ren et Ryûji viennent le soutenir et lui expliquent la démarche : voler le trésor de Madarame afin de le réformer.

De retour dans le monde réel, dans un bar de Shibuya, Yûsuke passe aux aveux. Il savait que Madarame plagiait ses élèves mais, par reconnaissance, ne disait rien. Car en plus de l'admirer pour avoir peint Sayuri, il était plein de gratitude envers celui qui l'a recueilli après la mort de sa mère, que Madarame a aussi aidé autrefois, tandis qu'il n'avait jamais connu son père. De plus, il semblerait que Madarame ait aussi aidé sa mère...

Perdu, Yûsuke prend confiance lorsqu'il apprend qu'en volant le cœur de Madarame, celui-ci sera réformé et avouera ses crimes. Pour venger les précédents élèves du peintre criminel, Yûsuke intègre officiellement les Phantom Thieves. Vient ensuite une question cruciale : Morgana. L'apprenti artiste découvre la nature de la créature, sans être particulièrement surpris. Le groupe se questionne ensuite sur le nom de code de la nouvelle recrue, des idées autour de la thématique du renard et différents jeux de mots douteux sont émis. Finalement, c'est Fox qui est retenu.

 

Plus tard, dans la Palace de Madarame, Fox parvient à guider le groupe à travers l'énigme des tableaux. Le chemin vers le trésor de la cible est maintenant sécurisé, et il ne reste plus qu'à lui envoyer la carte de visite. Hors des lieux, Ren est attiré dans la Velvet Room où Igor le félicite pour les nombreux liens que le trickster est en train de tisser. Mais le prisonnier demande fermement des explication sur cette réhabilitation, ce à quoi Igor répond par un large sourire...

Trivia

A venir...​

Suivez-nous !

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube
  • discord_logo1600
  • twitch1600

© 2017 Persona France  -   Tous droits réservés à Atlus
Toute reproduction des textes, même partielle, est interdite