Persona5 the Animation : Guide des épisodes

Episode 08 : Put an end to all of this and use your own artwork for once

Titre traduit : Mets fin à tout ceci, et utilise ton propre art pour une fois
Date de diffusion : 26 mai 2018

Générique d'ouverture : Break In To Break Out
Générique de fin : Found a Light

Réalisateur : Toshinori Fukushima
Scénariste : Noboru Kimura
Storyboard : Toshinori Fukushima

Directeur de l'animation en chef : Michio Hasegawa

Directeurs de l'animation : Cindy H. Yamauchi
                                      Daisuke Takemoto
                                      Kana Miyai
                                      Kazumi Inadome

Résumé

Une mauvaise surprise attend Madarame alors qu'il se trouve sur les lieux de son exposition : les cartes de visite des Voleurs Fantômes, qui lui sont destinées, ont été placardées partout. Le peintre est maintenant prévenu que son cœur va être volé à tout moment. Non loin de là, Yûsuke entrevoit la Shadow de son mentor, certaine que son trésor ne pourra être volé. Le jeune artiste revient vers ses nouveaux compagnons, tous étant satisfait du message concocté par Yûsuke en personne. Ils vont désormais pouvoir s'emparer du trésor...

 

Le récit de Ren se poursuit lors de l'interrogatoire avec Sae Niijima, il en vient maintenant aux explications de l'opération.

Le soir du rapt, les Phantom Thieves ont élaboré un minutieux stratagème pour dérober le trésor placé sous étroite surveillance. Ryûji faisant diversion pour attirer les gardes, Ann éteint la lumière du musée pendant que Morgana, a l'aide d'un mécanique lié à un crochet, profite de l'obscurité pour pénétrer la zone du trésor et le dérober sous les yeux de Shadow Madarame. La troupe quitte alors les lieux, mais l'opération est pourtant loin d'être terminée. A l'extérieur, Morgana prend le temps d'apprécier le trésor, un simple tableau arborant un smiley. Ce n'était qu'un leurre volontairement mis en place par Madarame qui attaque la bande, acceptant aussi de leur dévoiler le vrai trésor, celui qui lui a apporté sa popularité et sa richesse : Sayuri. Mais cette version du tableau est différente, la fumée étant remplacée par un nouveau né porté par la femme représentée sur la peinture. Selon le peintre, il s'agit d'un autoportrait créé par un de ses disciples, une pièce qui a fasciné par ses représentations de l'amour et de la tristesse. Yûsuke comprend aussitôt : Sayuri est le tableau peint par sa mère, symbolisant la tristesse à l'idée de laisser son enfant derrière elle. Madarame n'a pas hésité à lui voler son œuvre en remplaçant l'enfant par de la fumée, afin de rendre le sourire de Sayuri plus intriguant et mieux fasciner le monde entier. Pour lui, les œuvres de ses disciples et leurs artistes sont ses propres biens. A ces mots, Yûsuke comprend aussi le sort de sa mère : celle-ci, à la santé fragile, a fait une attaque cardiaque devant Madarame qui l'a laissée mourir pour récupérer ses tableaux, et prendre Yûsuke sous son aile était un moyen de cacher la vérité. Par "chance", Yûsuke s'est avéré talentueux, donnant à Madarame l'idée d'exploiter ses élèves plutôt que des artistes adultes et accomplis. Tandis que ses camarades se montrent outrés, Yûsuke rit aux éclats. Car désormais, il n'a aucune raison de pardonner ce « démon maquillé en artiste ».

Sur ces paroles, Shadow Madarame s'éveille et prend la forme d'un visage humain divisé en quatre tableaux. Ann tente une attaque avec sa persona, Carmen, mais celle-ci s'avère inefficace, du même pour le coup de poignard ensuite porté par Ren. Le monstre contre-attaque par un jet d'encre qui semble absorber toutes les forces d'Ann, la troupe n'a donc d'autre choix que se cacher pour esquiver ces attaques. Pour Morgana, cet assaut reflète la mentalité de Madarame qui souhaite recouvrir autrui pour mieux les contrôler. Plus loin, Ren, Morgana et Yûsuke trouvent des pots de peinture contenant la même encre que celle utilisée par le monstre, une idée leur vient alors en tête...

Les Voleurs Fantômes reprennent leurs attaque de plus belle, mais Madarame y reste indifférent. Voilà la parfaite diversion qui permet à Yûsuke d'asperger son ancien mentor de cette peinture noire, et ainsi lui faire perdre ses forces. C'est le moment opportun : la troupe attaque l'ennemi grâce à leurs personae. Affaibli, Shadow Madarame reprend forme humaine mais ne peut s'avérer vaincu, lui qui est au centre de si grandes expositions. C'est Yûsuke qui lui porte le coup de grâce avec une attaque de Goemon.

Madarame tente de s'accrocher à tout ce qui lui reste, Sayuri. Il implore même la pitié de Yûsuke en lui expliquant que seul l'argent régit le monde artiste, et qu'il est aussi une victime de ce système. Yûsuke refuse d'écouter ses jérémiades et lui impose d'avouer la vérité et de se rendre aux autorités. Sur ces mots, le Palace commence à s'effondrer. Prenant le trésor avec lui, Yûsuke conseille à son ancien mentor de finir sa carrière avec ses propres œuvres, comme s'il le conseillait pour finir sa vie avec un semblant de dignité.

Plus tard, dans le monde réel, c'est par une conférence de presse que Madarame avoue ses crimes, y compris la vérité autour de l'affaire Sayuri. Nakanohara, visualisant l'intervention depuis la place de Shinjuku, adresse un sourire satisfait et apaisé. D'autres retiennent cette seconde entrée en scène des Voleurs Fantômes dont le détective Goro Akechi et Makoto Niijima, la présidente du Conseil des Élèves de Shûjin. De leur côté, les cinq compagnons saluent la réussite de l'opération.

Le lendemain, tout le monde ne parle plus que de cette affaire et des Voleurs Fantômes. De son côté, Yûsuke a pu récupérer l'authentique Sayuri et ainsi comprendre la volonté de sa défunte mère. Le jeune artiste accepte de rejoindre le groupe sur le long terme, voyant dans l'exploration des Palace une occasion de trouver de l'inspiration artistique. Equipé de sa valise, Yûsuke a fui la cahute de Madarame et compte sur l'hospitalité d'Ann... qui se voit contrainte de refuser. Morgana lui propose l'hébergement chez Ren tandis qu'Ann et Ryûji proposent de faire d'une pierre de coup et d'y organiser une soirée de bienvenue pour leur nouveau compagnon, sans que Ren ait son mot à dire.

 

Sa sa grande surprise, Sôjirô est d'accord pour accueillir un nouveau pensionnaire, sous les yeux de la doctoresse Tae Takemi qui ne prête mot à la discussion. Le soir venu, la bonne humeur règne lors de la fondue organisée en l'honneur de Yûsuke, dans la chambre de Ren. Le jeune peintre trouve même un cachet à cette nouvelle demeure qui semble pourtant dans un état miteux.

Le repas terminé, sauf pour Ren qui se resserre afin de ne pas gaspiller, Ann s'est assoupie sur le sofa, et Morgana, Ryûji et Yûsuke se montrent rassasiés. Le jeune peintre remarque que Ryûji et Ann semblent très à l'aise l'un avec l'autre, le jeune homme explique alors qu'ils se connaissent depuis le collège, période où Ann venait d'arriver au Japon et avait du mal à s'intégrer. Yûsuke ayant dévoilé son passé à ses nouveaux amis via l'affaire Madarame, il aimerait en savoir plus sur eux. Ryûji raconte son histoire, celle d'un fils ayant vécu seul avec sa mère depuis que son père les a abandonnés. C'est lorsqu'il tenta d'obtenir une bourse sportive, destinée à soulager financièrement sa mère, que les incidents avec Kamoshida eurent lieu. La mère de Ryûji dû assumer les événements en s'excusant, ce qui provoqua la frustration du lycéen. C'est maintenant au tour de Ren de raconter ses déboires avec la justice, tandis qu'Ann, qui ne dort pas vraiment, écoute la discussion.

Tous se montrent révoltés par le récit, sachant que retrouver l'homme qui a fait condamner Ren serait presque impossible. Tous en viennent de nouveau à condamner la société dirigée par des adultes corrompus. Pour Yûsuke, les pouvoirs des Voleurs Fantômes permettront de redorer dans l'ombre le monde. Ann se lève à cet instant, faisant remarquer que leurs passés semblables donnent l'impression que tous se connaissent depuis longtemps. Exception faite de Morgana qui ne sait rien sur son passé, et déprime à cette idée. Fort heureusement, ses compagnons lui remontent le moral, et les Voleurs Fantômes redoublent de détermination en vue des prochaines opérations, que ce soit pour réformer la société que pour évoluer personnellement. Et tous comptent sur leur leader : Ren.

Le soir venu, Yûsuke dort chez Ren, comme convenu. Le lendemain matin, l'apprenti peintre savoure le café de Sôjirô Sakura. Ses valises sont prêtes et, après réflexion, il compte s'installer à l'internat de son lycée pour rencontrer de nouvelles personnes, et ainsi évoluer. Yûsuke, qui a plié bagages, quitte ensuite les lieux après avoir laissé à l'endroit qui lui a donné une lueur d'espoir un présent de valeur : Sayuri. Sôjirô scrute avec satisfaction ce présent...

Trivia

  • L'épisode a droit à un générique de fin spécial. La chanson s'intitule Found a Light et est interprétée par Lyn, tandis que Benjamin Franklin a rédigé les paroles.

Suivez-nous !

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube
  • discord_logo1600
  • twitch1600

© 2020 Persona France  -   Tous droits réservés à Atlus
Toute reproduction des textes, même partielle, est interdite