Personnages : Protagoniste

Noms
 

Shûjinko
主人公

 

Ren Amamiya (anime)
雨宮 蓮

 

Akira Kurusu (manga)
来栖 暁

Âge

Date de naissance
Taille
Poids
Groupe sanguin

16 / 17 ans
Inconnue
1.75 m
Inconnu
Inconnu

Arcane
Personae
Arme
Arme à feu

Fool
Arsene / Satanael
Couteaux
Revolver

Voix japonaise
Voix anglaise

Jun Fukuyama
Xander Mobus

Présentation

A l'instar des héros de Megami Ibunroku Persona et des épisodes 3 et 4, le protagoniste de Persona 5 est muet et anonyme, ce sera au joueur de lui donner une identité.

Alors qu'il rentrait chez lui un soir, il surprend un homme en train d'agresser une femme dans une rue sombre. Il n'hésite pas à intervenir, mais c'est sans compter la haute position sociale de l'agresseur qui  parvient à retourner la justice contre le jeune homme. Condamné à du sursis, il est placé en période probatoire durant une année au cours de laquelle il ne devra commettre aucun méfait. Exclu de son établissement scolaire, il est contraint de déménager à Tokyo afin d'intégrer le seul lycée qui a accepté son dossier : l'académie Shûjin.

 

C'est dans ce contexte qu'il emménage dans le café Leblanc tenu par Sôjirô Sakura, dont certains clients sont des amis de ses parents. Moyennant finance, le tenancier prend le jeune homme sous son aile et lui fournit un logement, lui rappelant régulièrement de se tenir à carreau durant l'année scolaire.
A son arrivée à Tokyo, le protagoniste fait face à des événements mystérieux : l'hallucination d'une entité baignée de flammes bleues au cœur de la ville, et une application sur son smartphone qui refuse de s'effacer. Le lendemain, le jour de sa rentrée au lycée Shûjin, il fait la connaissance de Ryûji Sakamoto. Tous deux découvrent, ensemble, le Palace du professeur Suguru Kamoshida dans le métaverse. C'est là que le protagoniste éveillera sa persona : Arsene. De fil en aiguille, le protagoniste et ses nouveaux compagnons, Ryûji, Morgana et Ann, s'occuperont du cas Kamoshida, tous possédant le pouvoir de la Persona. C'est le point de départ des Phantom Thieves dont le but sera d'utiliser le navigateur métaverse pour accéder aux Palaces des individus corrompus de Tokyo et "voler leurs cœurs", dans le but de remettre la société sur le droit chemin.

Comme chaque protagoniste de la licence Persona, le héros de ce cinquième épisode est capable d'accéder à la Velvet Room, le lieu entre le rêve et la réalité, l'esprit et la matière, mené par Igor où il est possible de fusionner les personae. Le protagoniste possède lui aussi le talent de la Wild Card, une infinité de possibilité symbolisée par l'aptitude à fusionner plusieurs entités.


Dans cette Velvet Room à la forme d'une prison, le sort du protagoniste est particulier. Igor parle de lui comme le « trickster » et place de manière mystérieuse le sort du monde entre ses mains. Sa réhabilitation semble ainsi signifier le salut de l'humanité. Il est régulièrement malmené par Caroline et Justine, les deux gardiennes de cette Velvet Room qui le surnomme de manière agressive « détenu », ou « inmate » en anglais.


Dans le monde réel, le protagoniste a la capacité de nouer de nombreuses interactions sociales, appelées « Confidants » dans Persona 5. Celles-ci peuvent évoluer en relations amoureuses avec ses camarades féminines, sachant que tous ces liens font écho au monde de l'inconscient et octroient au joueur certains bonus. Les Palace et le Mementos existant dans l'inconscient collectifs, certaines interactions sociales auront des effets dans ce monde parallèle.

Confidant

Secrètement, le protagoniste et sa bande identifieront le traître du groupe : Goro Akechi qui voulait discrètement orchestrer le déclin des Phantom Thieves après la visite du Palace de Sae Niijima. Le protagoniste parviendra à le tromper en se faisant passer pour mort. Akechi, qui abattra une version cognitive du héros dans la salle d'interrogatoire, croira à sa victoire, mais il n'en est rien. Suite à cet événement capital, le héros reconnaîtra le véritable instigateur du complot : Masayoshi Shido, l'homme qui est aussi responsable de son sort et de sa période de probation, comme un coup du destin.

Suite à la bataille contre Shido, la volonté de l'humanité reste inchangée et c'est après l'opération des Phantom Thieves dans le cœur du Mementos que le cataclysme, volonté du Holy Grail, commence à frapper Tokyo. Le protagoniste est le seul à pouvoir agir, ses amis de désagrégeant sous ses yeux. Il est invoqué dans la Velvet Room par un Igor qui révèle être Yaldabaoth, une divinité née du désir inconscient de l'humanité de vivre sous contrôle et sans liberté. Yaldabaoth impose à l'humanité une ultime épreuve. C'est dans cette volonté de tester les humains qu'il a pourvu le protagoniste et Akechi de leurs pouvoirs, l'un représentant le désir d'émancipation des Humains et le second l'exact opposé. Yaldabaoth considère le combat des Phantom Thieves comme un échec. L'intervention de l'authentique Igor et de Lavenza, véritable forme de Caroline et Justine, permet au protagoniste de sauver ses compagnons et de lancer un ultime assaut contre Yaldabaoth, siégeant maintenant au sommet d'une tour d'un Tokyo en pleine destruction. Au cours de l'affrontement, la divinité semble invincible. Mais grâce aux acclamations de Mishima, les habitants de la ville encore en vie, et toutes les relations nouée par le héros au cours du jeu, décident de soutenir les Phantom Thieves de vive voix. Ce réveil de l'humanité permet au protagoniste d'éveiller sa persona ultime : Satanael. Grâce à elle, il vient à bout de Yaldabaoth, et la catastrophe frappant Tokyo se voit complètement annulée.

 

Bien que le monde soit sauvé, le protagoniste doit répondre de ses actes, auprès de la justice, selon son accord avec Sae Niijima qui tente toutefois d'alléger sa peine. Après quelques semaines d'emprisonnement, la femme que le jeune homme a sauvée des mois auparavant témoigne de l'innocence du protagoniste qui se voit libéré. Il peut ainsi finir sa scolarité avant de quitter Tokyo et regagner sa ville natale à la fin de l'année scolaire, au mois de mars. Mais il ne partira pas seul : Outre le fait que Morgana décide de le suivre vers son avenir, c'est en voiture, en compagnie de tous ses amis et sous un vent de liberté, que le protagoniste rentre chez lui.

Persona5 the Animation : The Day Breakers

Dans l'OAV diffusé peu après la sortie du jeu, le protagoniste n'a pas encore de nom officiel et se contente d'être appelé Joker, son nom de voleur. Durant le combat contre Kazuya, chef d'une bande de cambrioleur qui maltraite son grand-frère pour évacuer le stress, Joker utilisera Arsène, sa persona principale. Par un tir de revolver, c'est lui qui achèvera Shadow Kazuya et parviendra à le réformer.

Persona5 the Animation

Le protagoniste est nommé Ren Amamiya dans l'adaptation animée de Persona 5. « Ren » signifie le lotus, une fleur qui symbolise l'accomplissement de l'être. Amamiya a pour traduction littérale la « pluie sur le palais ».

Le sort qui attend Ren dans le dernier épisode est celui de la mauvaise fin du jeu : il meurt d'une balle dans la tête par Akechi qui avait planifié la chute des Phantoms. Mais...

Manga Persona5

Le protagoniste est nommé Akira Kurusu dans l'adaptation manga officielle de Hisato Murasaki. Bien que ce terme soit très utilisé par les fans étant donné la sortie du manga qui a précédé de plusieurs mois celle de l'anime, il ne s'agit pas de son nom officiel qui reste Ren Amamiya.

Trivia

  • Le design du protagoniste a été conçu par Shigenori Soejima pour être en opposition avec celui du héros de Persona 4. Là où ce dernier était semblable à un chien docile, le protagoniste de Persona 5 paraît davantage comme un chat noir, élégant et raffiné.
     

  • La persona principale du protagoniste, Arsene, vient évidemment d'Arsène Lupin, personnage littéraire de Maurice Leblanc. A l'instar du héros qui incarne un lycéen propre sur lui tout en étant leader des Phantom Thieves, Arsène est un gentleman-cambrioleur. Il change d'identité et de costumes au court de ses forfaits, un talent que l'on peut mettre en parallèle avec la Wild Card du protagoniste qui lui permet de changer de persona selon les besoins.
     

  • Satanel, la persona évoluée du protagoniste est un démon récurrent dans la saga MegaTen et ses dérivés.

    Son rôle de persona finale dans le scénario du jeu développe une symbolique par sa liaison avec Yaldabaoth, entité divine qu'on nomme aussi le Démiurge dans le gnosticisme. Satanael, autre nom donné à Satan, est une entité liée à Yaldabaoth. Serviteur de Démiurge, Satanael s'est révolté quand il appris que son maître n'est pas le vrai Dieu. Il se rebella contre lui dans le but de libérer l'humanité de son joug. Cette histoire fait évidemment référence à la rébellion du protagoniste contre Yaldabaoth à la fin du jeu.
     

  • Dans Persona 5 the Animation, le nom de Ren Amamiya symbolise les actions des Phantom Thieves sur leurs cibles. "Amamiya" signifiant la pluie sur le palais et "Ren" le lotus, symbole de pureté dans la religion bouddhiste, le nom du héros signifie la pluie purificatrice qui tombe sur les Palace, représentations de la corruption et des désirs pervertis.

Suivez-nous !

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube
  • discord_logo1600
  • twitch1600

© 2017 Persona France  -   Tous droits réservés à Atlus
Toute reproduction des textes, même partielle, est interdite