Les Tarots et Persona

Parmi les quelques thèmes récurrents de la série des Persona, penchons-nous aujourd’hui sur la tarologie.

Il existe différents tarots selon l’endroit où il est produit, on peut trouver ainsi un tarot de Marseille, de Dijon, un tarot piémontais… A l’origine, il s’agit d’un jeu de cartes au nombre de 78 réparties en deux types : 22 arcanes dites majeures (ce sont les arcanes que vous connaissez), et 56 dites mineures (elles-mêmes encore subdivisées en 4 suites : les Bâtons, les Coupes, les Épées et les Deniers). On appelle parfois ces cartes des lames, car elles ont la particularité d’être plus longues que des cartes à jouer traditionnelles. Créé au XVème siècle, il sert tout d’abord à divers jeux, avant d’être utilisé à des fins divinatoires. Dans ce cas, les lames majeures serviront à lire ce qui concernera l’esprit de la personne, ses états d’âme et son évolution spirituelle, tandis que les lames mineures montreront le quotidien plus concrètement.

Les tarots utilisés

Si l’on vous parle du tarot dans Persona, l’image qui vient naturellement sera celle du tarot de Marseille. Pourtant, hormis Persona 5, la licence se base sur un autre jeu bien moins connu chez nous : le tarot de Rider-Waite.

Créé au début du XXeme siècle par Arthur Edward Waite, publié par William Rider et dessiné par Pamela Smith, il possède trois principales différences avec celui de Marseille :

  • Il gomme beaucoup de connotations chrétiennes du tarot français pour devenir plus universel (sans pour autant gommer l’aspect mystique ou religieux, mais en ne privilégiant aucune religion). Le Pape devient l’hiérophante, la Papesse est changée en Grande Prêtresse, la Maison de Dieu sera la Tour.

  • Les arcanes mineurs sont toutes illustrées de façon à rendre plus lisible leur signification.

  • Les arcanes de la Justice et de la Force sont inversés. Dans le tarot de Marseille, la Justice est numérotée 8, et la Force porte le numéro 11. Celui-ci prête une attention particulière à la numérologie, ce que ne fait pas son penchant anglophone. Cette différence ne sera pourtant pas reprise dans les jeux Persona.

Ce tarot étant le plus répandu hors de nos frontières, il n’est pas étonnant d’être celui qui aura inspiré la licence, d’autant plus que les signification des cartes varient peu selon que l’on prenne une version ou l’autre.

Pour créer de nouveaux personnages, Atlus est allé chercher dans d’autres tarots, bien moins connus. On notera que les arcanes Aeon (Eternité) et Universe (Univers) proviennent du tarot de Toth, le Consultant est trouvé dans le Grand Etteilla (un tarot égyptien), et enfin la Foi est tirée du tarot Visconti-Sforza (un des plus vieux tarot connus et retrouvé à ce jour)

Les cartes des tarots

Vous retrouverez pour chaque carte une description de son apparence (originelle et dans les jeux), son interprétation, et enfin une analyse de ce que reprennent les personnages des jeux comme traits de l'arcane. Ce contenu sera ajouté au fur et à mesure.

  • Le Pendu

  • La Mort

  • La Tempérance

  • Le Diable

  • La Maison Dieu

  • L'Etoile

  • La Lune

  • Le Soleil

  • Le Jugement

  • Le Monde

  • Le Mat

  • The Aeon

  • The Universe

  • Le Consultant

  • La Foi

Suivez-nous !

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube
  • discord_logo1600
  • twitch1600

© 2020 Persona France  -   Tous droits réservés à Atlus
Toute reproduction des textes, même partielle, est interdite